Le PACEG

Données Clés

Projet d’Appui au Cycle Electoral de la Guinée (PACEG) :
Renforcement des capacités nationales de gestion des processus électoraux de Guinée.

Budget

US$ 21,63

Team

15

09/15 > 11/15 : 9 Staffs
11/15 > 12/15 : 7 Staffs
01/16 > 02/16 : 6 Staffs
03/16 > 06/16 : 6 Staffs et 9 Volontaires ONU
07/16 > 03/17 : 14 Staffs et 9 Volontaires ONU
04/17 : 12 Staffs et 4 Volontaires ONU
05/17 > 06/17 : 11 Staffs et 4 Volontaires ONU

Durée

06/2015 - 12/2017

Sources de Financement

European Union: US$ 11.350.000
UN: US$ 2.900.000
JAPON: US$ 500.000
FRANCE: US$ 75.000

Partenaires

International Foundation for Electoral Systems (IFES)
International Institute for Democracy and Electoral Assistance (IDEA)

Focus

Appuyer les acteurs nationaux à renforcer et pérenniser les capacités d’organisation et de gestion des cycles électoraux répondant aux normes de qualité internationalement reconnues.
Assurer une participation effective et inclusive des femmes et des jeunes et de toutes les couches sociales dans l’exercice de leur droit civique pour le choix libre et informé de leurs représentants.

Thématiques Principales

Opérationnalisation de la CENI en renforçant ses capacités techniques et matérielles afin qu’elle soit capable d’assurer la gestion du cycle électoral de façon pérenne.
Opérationnalisation et mise en place des démembrements de la CENI.
Coordination des appuis afin que les besoins essentiels pour les opérations électorales, y compris l’organisation des consultations et des scrutins soient satisfaits.
Renforcement de la crédibilité du processus électoral dans son ensemble.
Sécurisation du processus électoral dans toutes les zones du pays.
Renforcement des capacités des autres acteurs clés impliqués dans le processus électoral (Cour Constitutionnelle, HAC, INIDH, médias, partis politiques, forces de l’ordre).
Sensibilisation des populations sur les principes fondamentaux de la démocratie et du processus électoral.
Renforcement de la transparence des opérations électorales en appuyant les organisations de la société civile (OSC) afin qu’elles soient en mesure d’assurer un suivi efficace du processus électoral.
Renforcement des capacités nationales de gestion du contentieux électoral.
Promotion de la participation politique des femmes et des jeunes aux élections et renforcement de leur représentativité dans les instances décisionnelles.
Sensibilisation et information de l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus électoral sur l’évolution de celui-ci et participation à la prise de décision via des concertations régulières.
Consolidation de la démocratie sur le long terme.

Notre Mission

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) participant au Projet d’Appui au Cycle Electoral de la Guinée (PACEG), visent à apporter une assistance au renforcement des capacités organisationnelles, techniques, financières et opérationnelles des principaux acteurs nationaux impliqués dans le processus électoral.

Si la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) est la principale bénéficiaire de l’assistance électorale du PACEG, ce dernier appuie également les institutions publiques, les Organisations de la Société Civile (OSC), les médias et la population Guinéenne, en particulier, les femmes, les jeunes, et les groupes sous-représentés ou minoritaires.

Les actions proposées par le PACEG ont pour finalité de permettre une conduite efficace, efficiente et pérenne d’un processus électoral 2015-2017 crédible, inclusif et pacifique, conformément aux standards internationaux et nationaux.

L’assistance technique et financière, qui s’inscrit dans le cadre d’un cycle électoral comprenant les phases préélectorales, électorales et post-électorales, comprend 3 composantes :

  • l’appui aux opérations électorales,
  • l’appui à l’éducation civique et à la communication,
  • le renforcement des capacités et la gestion/coordination du programme.

Le PACEG a été mis en place en 2015 et a d’ores et déjà appuyé l’organisation de l’Election Présidentielle du 11 octobre 2015. En vue des élections de proximité à venir, le PACEG poursuit en 2017 son appui à la CENI et aux autres acteurs du processus électoral, dont tout particulièrement la société civile guinéenne.

Enfin, le renforcement des capacités nationales de gestion des processus électoraux constitue une priorité pour le PACEG.

Le PACEG s’inscrit ainsi dans une volonté de renforcement de l’appropriation et de la responsabilisation nationale, de pérennisation du résultat des élections, du développement des capacités ainsi que du transfert des compétences.
Il va donc bien au-delà des seules élections prévues durant le cycle 2015-2017 et reste dans une logique de soutien à long terme aux institutions de la gestion des cycles électoraux et à la professionnalisation de leurs agents.

Qui Sommes-Nous

Ousmane DIARRA

Expert Formation et Education Civique

Titulaire d’une maîtrise en Sciences Juridiques de l’École Nationale d’Administration de Bamako au Mali, en 1995, Ousmane DIARRA a commencé son expérience électorale comme personnel d’appui dans son pays, le Mali, à la Commission Electorale Nationale Indépendante, notamment à la Sous-commission Administration et Formation de mars 1997 à août 1998.

À partir de 1999, Ousmane DIARRA a commencé une carrière internationale avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) comme volontaire chargé de formation et/ou d’éducation civique et électorale au Niger en 1999, au Kosovo en 2000, au Timor Oriental en 2001 et en 2002, aux Iles Comores en 2001 et en Afghanistan en 2003.

De 2004 à 2008, il a travaillé à la Mission de l’Organisation des Nations Unies au Congo (MONUC) comme chargé d’éducation civique et électorale, et de 2008 à 2010 comme coordinateur de la Section Electorale de Kinshasa.

Il assure ensuite la coordination ai. de l’Unité de Suivi des Activités de Terrain de la Division Electorale de la MONUSCO (ex-MONUC) pendant une année avant d’être redéployé à Goma dans la province du Nord Kivu jusqu’en novembre 2014.

De novembre 2014 à décembre 2015, Ousmane DIARRA était observateur long-terme de la Mission d’Observation Electorale des Nations Unies au Burundi (MENUB).

Depuis novembre 2016, Ousmane DIARRA est Expert chargé de la formation et de l’éducation civique et électorale au Projet d’Appui au Cycle Electoral de la Guinée (PACEG) du PNUD.

Spartacus KABALA MUNYEMO

Spécialiste en logistique et opérations électorales (région de N’Zérékoré)

Spartacus est titulaire d’un Master en sociologie, d’un diplôme de Technicien Supérieur en informatique de gestion, d’un Diplôme d’Etudes Approfondies en Sciences de l’éducation, et d’un Master 2 en Analyse Conception et Recherche dans le domaine de l’Ingénierie des Technologies en Education.

Spécialisé dans le domaine de la formation et du renforcement de capacités, il est facilitateur accrédité BRIDGE et auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, notamment en matière électorale dont : « La transparence du processus électoral en République Démocratique du Congo » ; « Pour des élections libre et démocratique : le rôle du citoyen » ; « Le profil de compétence des animateurs d’un organe de gestion des élections ».

Riche d’une expérience professionnelle de plus de vingt ans, dont plus de dix années consacrées au management des processus électoraux, Spartacus a travaillé de 2005 à 2014 à la Commission électorale de son pays, la République Démocratique du Congo ; où il a exercé plusieurs fonctions: Superviseur Technique National ; Concepteur-formateur ; Chargé de la formation au projet SatElections ; Assistant Principal du Secrétaire Exécutif National en charge des opérations électorales.Il y a contribué à la rédaction du Vade-mecum de l’agent électoral de terrain, de plusieurs guides des procédures opérationnelles et des manuels de formation des cadres et agents électoraux.

Son apport a été considérable dans la conception et la rédaction des premiers modules dédiés au Master en gestion du cycle électoral, organisé par l’Ecole de Formation Electorale en Afrique Centrale (EFEAC).

De 2014 à 2015, il a travaillé en tant que Spécialiste en logistique et opérations électorales au Projet d’Appui au Cycle Electoral à Madagascar (PACEM), piloté par le PNUD, où il a contribué à la réalisation des élections communales apaisées du 31 juillet 2015 dans la région d’Amoron’i Mania.

Depuis mars 2016, il est Spécialiste en logistique et opérations électorales dans la région de N’zérékoré en République de Guinée.

Moise KASONGO NGOY

Spécialiste en logistique et opérations électorales (région de Faranah)

Moise est ingénieur de formation.

Il a effectué ses études à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, où il a obtenu un Diplôme d’Ingénieur Technicien en Electricité Industrielle à Institut Supérieur de Techniques Appliquées.

En 2005, il rejoint l’assistance électorale du PNUD en République Démocratique du Congo, dont il deviendra un pilier, puisqu’il y restera 11 ans, dans les domaines de la sécurisation des élections, de la logistique, de l’audit et des opérations électorales.

En 2016, il prend fonction en Guinée, où il est le spécialiste en logistique et opérations électorales du PACEG pour la région de Faranah.

Christine MBELU TSCHIMANGA

Spécialiste en logistique et opérations électorales (Conakry)

Congolaise (RDC), Christine est détentrice d’un diplôme Bac+5 en pédagogie appliquée à la langue anglaise.

De ses 20 années d’expérience professionnelle, elle a consacré la première moitié à l’enseignement de l’anglais et de l’éducation civique dans des écoles secondaires de Lubumbashi.

Au cours des 10 dernières années, elle s’est engagée dans les affaires électorales en commençant par Commission Electorale Indépendante de la RDC où elle a été successivement Assistante Logistique et Formatrice Electorale à Mbuji Mayi.

Ainsi, elle a pu contribuer en 2005 au succès du premier enrôlement des électeurs et du premier referendum constitutionnel de l’histoire de son pays.

Christine a intégré les Nations Unies en 2006. Elle a travaillé à la MONUC aux affaires politiques en RDC, à l’ONUCI à la division électorale en Côte d’Ivoire et au PNUD Madagascar et Guinée dans l’assistance électorale.

Depuis mars 2016, Christine MBELU TSHIMANGA est en poste à Conakry en Guinée en qualité de Spécialiste en logistique et Opérations Electorales. Elle appuie également le PACEG dans le domaine des acquisitions.

Ayouba MOUMIE MBOUOMBOUO

Spécialiste en logistique et opérations électorales (Conakry)

De nationalité Camerounaise, Ayouba est Expert membre du réseau des professionnels des administrateurs électoraux des Nations Unies, Expert en finance d’entreprise et Spécialiste en Audit.

Il est détenteur d’une maitrise en Sciences économiques et de gestion de l’Université Kofi Annan de Conakry (Guinée) depuis 2009 et d’un Master spécialisé en Audit de l’International School of Management (ISM) de Dakar au Sénégal depuis 2010.Ayouba a commencé sa carrière professionnelle comme comptable, puis responsable administratif et financier à Global Modern service à Yaoundé au Cameroun.

Il s’est ensuite engagé dans le domaine des élections en 2011 avec ELECAM, l’Organisme de Gestion des Elections de son pays, le Cameroun, avant de s’envoler pour Madagascar en 2013 avec le PNUD dans le cadre du Projet d’Appui au Cycle Electoral à Madagascar.

Depuis mars 2016, il travaille au compte du Projet d’Appui au Cycle Electoral de la Guinée (PACEG) à Conakry en qualité de Spécialiste en Logistique et Opérations Electorales.

Said MURABIRWA

Spécialiste en logistique et opérations électorales (région de Kankan)

Saïd MURABIRWA est spécialiste en logistique et opérations électorales pour la région de Kankan.

Il a effectué des études supérieures en sciences économiques et gestion, et prépare actuellement un Master en coopération internationale et aide humanitaire.

Il a démarré sa carrière au Rwanda, son pays, et au Burundi, au sein des ONG internationales Médecins Sans Frontières France, American Refugee Committee, et à la Croix Rouge de Belgique, comme assistant social et logisticien.

Depuis 2005, Saïd MURABIRWA a appuyé les processus électoraux de la République Centrafricaine (Officier électoral avec le PNUD), de Côte d’Ivoire (Conseiller électoral au sein de la division électorale de l’ONUCI), du Burkina Faso (Chargé d’appui au processus électoral avec le PNUD) et désormais de la Guinée (Spécialiste en logistique et opérations électorales avec le PNUD).

Suzanne NOUMSI KAMGUIA

Spécialiste en logistique et opérations électorales (région de Boké)

Suzanne NOUSMSI KAMGUIA, de nationalité camerounaise, est titulaire d’une Licence en Droit Privé Francophone de l’Université de Yaoundé, d’un Master 1 en Droit Public International à L’Université de Douala, et d’un Master 2 en Droits de l’Homme et Action Humanitaire à l’Université Catholique d’Afrique Centrale de Yaoundé.

7 de ses 13 années d’expériences professionnelles ont été consacrées à l’enseignement de l’Histoire, de la géographie, de l’éducation civique, et des droits de l’homme.

Suzanne NOUMSI KAMGUIA a également de nombreuses expériences au sein des Nations Unies, essentiellement dans le domaine des élections et des Droits de l’homme.

Elle a ainsi appuyé le Bureau Electoral Provisoire de Jacmel en Haïti pour l’organisation et la tenue des élections législatives et locales (1999-2000), été officier électoral au sein de l’Administration transitoire des Nations unies au Timor oriental (2001), Supervisor Pass and ID Unit puis Officier des Droits de l’homme à la Mission de l’Organisation des Nations Unies au Congo (2003-2006), et observatrice électoral long terme à la Mission d’observation électorale des Nations Unies au Burundi (2015).

Depuis le 25 mars 2016, Suzanne est spécialiste en logistique et opérations électorales dans le cadre du PACEG au PNUD Guinée où elle également est le point focal du PACEG sur les questions de Droits de l’homme.

Sabine OHAYON

Expert Reporting

Après des études en sciences politiques et en communication à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence (France) et à l’Université de Bristol (Angleterre), Sabine OHAYON, de nationalité française, travaille depuis 10 ans dans le domaine de la coopération internationale.

Elle a notamment été chargée des études économiques à l’Ambassade de France en Israël, et chargée de communication et mobilisation des ressources pour France Volontaires (ex-AFVP) au Congo, en Centrafrique puis au Cameroun.

Elle a rejoint l’assistance électorale des Nations Unies à Madagascar en 2014 – 2015, comme spécialiste en reporting et communication institutionnelle, puis en Guinée depuis 2015, comme Expert Reporting.

Mamadou THIAM

Assistant logistique

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en sociolinguistique à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et d’un CAPESG à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée/Maneah, Mamadou Thiam rédige actuellement sa thèse de Master en Coopération Internationale et Aides Humanitaires avec le Centre d’Etudes d’Aide Humanitaire-Proyecto Kalu – Espagne.

Présentement Assistant Logistique au Projet d’Appui au Cycle Electoral de Guinée (PACEG)/PNUD-Guinée, Mamadou Thiam est également depuis 2014 formateur et expert de l’Union Africaine en Observation et évaluation électorale, avec qui il a effectué des missions dans plusieurs pays.

Il a également collaboré avec EISA (Electoral Institute for Sustainable Democracy in Africa in Africa) comme Observateur Long Terme en Egypte en 2015, au Mozambique en 2014, en Ouganda en 2016 et avec IFES pour les élections présidentielles aux Etats Unis de 2016.

Précédemment, il a travaillé comme Conseiller électoral, Officier d’Affaires Civiles et Officier Logistique d’assistance électorale avec la Mission de Stabilisation des Nations Unies au Congo de 2008 à 2014, Directeur logistique et des Achats avec EGYPRO Guinée 2006 – 2007 et occupé différents postes en logistique avec le Programme Alimentaire Mondial de 2001 à 2008.

Jeanne-Irène YABANDA PAKOTOME

Spécialiste en logistique et opérations électorales (région de Kindia)

Jeanne-Irène YABANDA PAKOTOME, de nationalité centrafricaine, est titulaire d’une licence en sociologie de l’Université de Bangui.

Elle entame sa carrière électorale en 2005 dans son pays auprès du PNUD et de la Commission Electorale Mixte Indépendante, où elle réceptionne les procès-verbaux et traite les résultats des élections Présidentielles et Législatives.

Après cette expérience, elle démarre, de 2005 à 2011, une carrière à l’international au sein de la division électorale de l’ONUCI (Côte d’Ivoire), où elle devient officier électoral, point focal genre de la région de Dénguelé et coordonnateur régional de sécurité.

En 2012, elle rejoint son pays et le Bureau Intégré des Nations Unies en Centrafrique (BINUCA), où elle est recrutée comme consultante au sein du groupe de travail relatif à la préparation des Ateliers du Comité de Concertation de la Révision du Code électoral en République Centrafricaine.

En 2015, elle devient spécialiste électorale provinciale et coordinatrice du Bureau Electoral Provincial de Bujumbura au sein du Projet d’Appui au Cycle Electoral (PACE) du PNUD au Burundi.

Fin 2015, elle participe au Projet d’Appui au Cycle Electoral de la Centrafrique (PACEC) du PNUD, où elle est consultante responsable du paiement des agents électoraux.

Depuis avril 2016, Irène YABANDA PAKOTOME est spécialiste en logistique et opérations électorales au sein du Projet d’Appui au Cycle Electoral de la Guinée (PACEG) du PNUD.

Contact

PNUD Guinée

Mamadou Saliou Diallo
Chargé des Communications
Maison Commune
Corniche Coleah Lansébounyi
B.P. : 222
Conakry - Guinée

Bureau PACEG

Roch Mayassi
Chief Technical Adviser
Close Menu