Le PNUD et ses partenaires appuient les démembrements de la CENI

eu-undp-jtf-guinea-news-le-pnud-et-ses-partenaires-appuient-les-demembrements-de-la-ceni

Alors que les démembrements de la CENI viennent d’être réinstallés, le PNUD et ses partenaires mettent en œuvre une assistance technique et matérielle à leur égard.

Kankan. Il est 9h du matin, le 31 mars 2016, quand les 87 membres nouvellement nommés des CEPI (Commissions Electorales Préfectorales Indépendantes) et des CESPI (Commissions Electorales Sous-Préfectorales Indépendantes) de la préfecture prêtent serment.
En vue des prochaines Elections Communales et Locales, les démembrements de la CENI joueront un rôle majeur dans l’organisation du processus électoral qui se fera essentiellement à la base.

A Kankan, Abdoulaye Koman, président par intérim du Tribunal de Première Instance, qui préside la cérémonie remercie « les amis de la Guinée, qui ne ménagent aucun effort pour la démocratie ». Le PNUD et ses partenaires comptent parmi ces amis de la Guinée.
Avec l’Union européenne, le Japon et la France, le PNUD poursuit, après l’Election Présidentielle de 2015, son appui au processus électoral via le PACEG, le Projet d’Appui au Processus Electoral de la Guinée. A la demande de la CENI, le PACEG va, entre autres appuis, apporter une assistance technique et matérielle aux démembrements de la CENI.

L’assistance technique sera constituée par la mise à disposition de Volontaires des Nations Unies auprès des démembrements de la CENI.

D’ores et déjà, 9 experts électoraux internationaux expérimentés, spécialistes en logistique et opérations électorales, sont en train d’arriver en Guinée. Ils seront déployés dans les 8 régions du pays, où ils demeureront au moins 6 mois pour appuyer les démembrements. Le Camerounais Ayouba Moumié MBOUOMBOUO est de ceux-là. Pour lui, la Guinée n’est pas inconnue.

Il y a effectué une partie de ses études à l’Université Koffi Annan. Son enthousiasme à servir en Guinée se ressent :

« Très content de mon retour en Guinée que je considère comme seconde Nation, il est pour moi d’une grande importance de faire partie de l’équipe qui assiste la Commission Electorale Nationale Indépendante pour le renforcement et la consolidation de la démocratie par la mise en place d’élus locaux issu d’ élections crédibles et respectant les normes internationales ».

En plus de ces 9 internationaux spécialistes en logistique et opérations électorales, le PACEG va prochainement recruter 38 Volontaires des Nations Unies nationaux, qui seront déployés auprès des CESPI et des CECI dans les 33 préfectures du pays et les 5 communes de Conakry.

Du côté de l’assistance matérielle, le PACEG a répondu positivement à la demande de matériels informatiques pour équiper les CESPI, afin qu’elles puissent mener au mieux leur mission.

SHARE

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pocket
Share on whatsapp
Share on skype
Share on email
Close Menu